Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Share this post with your friends

Aménager le domicile plutôt que déménager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

On ne s’en rend pas toujours compte, mais rester chez soi et ne jamais devoir séjourner en maison de repos, est loin d’être un rêve fou ou irréalisable, au contraire ! De fait, un logement non adapté est source de danger pour une personne âgée, puisque ses réflexes et ses mouvements ne sont plus assurés. Un escalier dépourvu de rampe, une salle de bain glissante, et la chute est garantie. La décision de déménager dans une maison de retraite est alors souvent privilégiée : la peur d’une nouvelle chute et la méconnaissance des alternatives l’emportent. Pourtant, en réalisant quelques changements simples dans l’habitation, celle-ci peut rester un lieu de vie sûr et confortable.

Comment adapter le domicile ?

Ce qu’il faut garder à l’esprit dans toute démarche d’aménagement du domicile : éclairer et désencombrer le passage, faciliter les mouvements et limiter les déplacements inutiles. Voici les astuces concrètes valables pour l’entièreté de votre domicile.

 

Ajouter des prises pour éviter les rallonges et câbles supplémentaires au sol

 Fixer les prises à une hauteur de 1m40 environ pour ne pas devoir se baisser

Fixer tous les câbles électriques aux murs ou aux plinthes pour ne pas trébucher

Placer les objets lourds, ou fréquemment utilisés, à une hauteur idéale (40 cm à 1m 40)

Remplacer les lourdes portes des placards par des portes coulissantes

Retirer les plantes, petites tables ou autres obstacles au déplacement

Enlever les tapis, les fixer au sol ou les remplacer par de la moquette

Adapter les différences de niveau avec un système de passerelles (rampes d’accès)

Choisir des revêtements de sol faciles à entretenir et non glissants

Installer des points d’appui pour se tenir dans les endroits à risque

 Élargir les portes (80 cm idéalement) pour pouvoir passer en chaise roulante

 Remplacer par des portes coulissantes d’intérieur (sans rebords au sol)

 

Pour d’autres conseils sur l’aménagement de la maison, consultez nos articles détaillés pour chaque pièce : de la chambre à coucher, à la salle de bain ou à la cuisine et au salon, en passant par les escaliers et couloirs, sans oublier les extérieurs.

Un coup de main ?

Chaque domicile est différent, chaque personne âgée éprouve des besoins spécifiques. Pour aller plus loin et obtenir des conseils totalement adaptés, nous vous recommandons de faire appel à un ergothérapeute. Vous pouvez notamment vous adresser à l’asbl Solival pour un accompagnement gratuit. L’ergothérapeute établira un rapport détaillé des améliorations possibles. Néanmoins, avec les conseils donnés ci-dessus vous avez déjà une première idée de ce qui peut être fait pour rester chez soi en toute tranquillité.

Par ailleurs, des subventions sont attribuées à Bruxelles et en Wallonie, sous conditions, pour la réalisation de travaux et l’installation de matériels. D’autres aides financières plus générales peuvent vous aider dans l’aménagement de la maison. Pour en savoir plus, consultez notre article sur les aides financières pour les personnes âgées.

Cet article vous a-t-il été utile ? Connaissez-vous d’autres astuces pour aménager le logement d’une personne âgée ?

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

mood_bad
  • Pas encore de commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire