Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Share this post with your friends

Nos 4 conseils pour adapter la chambre à coucher

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Après l’article sur les conseils généraux d’adaptation du domicile, nous abordons à présent les aménagements de la chambre à coucher, une des pièces clés de la maison. Avoir un sommeil serein fait en effet partie des ingrédients pour avoir une santé de fer. Cependant, il peut être difficile de s’endormir paisiblement. Lorsque les réveils en pleine nuit pour se rendre aux toilettes sont fréquents, cela demande un certain effort de sortir du lit et il faut ensuite avancer à tâtons jusqu’à l’interrupteur.  Pour éviter tout cela, il est possible d’effectuer un certain nombre de changements plus ou moins importants dans votre chambre, voici ceux que nous vous conseillons.

Optimiser l’éclairage

Optimiser l’éclairage est une priorité, d’autant plus dans la chambre durant la nuit, puisqu’on ne profite pas de la lumière naturelle du jour. Un interrupteur accessible depuis le lit est idéal pour commander l’éclairage de toute la pièce. Ainsi, il n’y a pas besoin de se lever dans le noir. Préférez également une applique murale à une lampe de chevet, pour désencombrer la table de nuit.

Organiser la table de nuit

La table de nuit peut être épurée. Gardez le strict nécessaire afin de trouver facilement ce que vous cherchez dans le noir et de limiter les déplacements nocturnes. Que poser sur la table de nuit ? Par exemple, un téléphone à portée de main avec les numéros d’urgence pré-encodés, des mouchoirs, éventuellement les médicaments à prendre au coucher et de l’eau. Pour faciliter l’accès à ces objets, les tables de nuit trop basses sont à proscrire, elles doivent au minimum atteindre le bas du matelas.

Choisir un lit adapté

D’autre part, privilégiez un matelas plutôt ferme. Afin d’éviter les courbatures et pour se relever plus facilement, les rehausseurs de lits (blocs à placer sous les pieds) et les lits avec relève-buste sont les plus adaptés.

Privilégier une chambre près des toilettes

La proximité de la toilette avec la chambre limite le risque de chute durant la nuit. Avoir une toilette au même étage que la chambre permet en effet de ne pas emprunter les escaliers en pleine nuit. A défaut, placer une chaise percée à cet étage peut également convenir.

Pour aller plus loin et obtenir des conseils totalement personnalisés, nous vous recommandons de faire appel à un ergothérapeute. Celui-ci établira un rapport détaillé des améliorations possibles. Néanmoins, avec les conseils donnés ci-dessus vous avez déjà une première idée de ce qui peut être fait pour pouvoir rester à domicile en toute tranquillité.

Avez-vous d’autres suggestions pour rendre la chambre à coucher plus pratique et sécurisée ?

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

mood_bad
  • Pas encore de commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire