Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Share this post with your friends

Nos 3 conseils pour des escaliers et couloirs adaptés

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Après avoir fait le tour des différentes pièces maîtresses de la maison, nous vous suggérons des astuces pour agencer les espaces de circulation de la maison : les escaliers et couloirs.  Ceux-ci sont tout aussi importants à adapter que le reste du domicile ! Quand on parle d’aménagement relatif aux escaliers, certains pensent directement au monte-personne électrique et ne voient pas cette installation d’un très bon œil. Les conseils que nous vous donnons ici sont plus discrets et plus simples, mais une fois encore :  à chacun ses besoins !

Bien penser les lumières

Mettre un interrupteur en haut et en bas des escaliers évite de devoir les monter ou descendre dans le noir ou que les factures d’électricité gonflent si on laisse les lumières allumées en permanence. De même, pour éviter de se retrouver dans le noir au milieu de l’escalier ou du couloir, les systèmes de minuterie ne sont pas appropriés. Par contre, installer une veilleuse dans le couloir qui va de la chambre au wc est une solution propice aux personnes âgées qui se réveillent la nuit pour aller aux toilettes.

Prévoir des appuis

Afin de sécuriser la descente ou la montée des escaliers, le monte personne électrique n’est pas la seule installation possible. Vous pouvez installer une, voire deux, main(s) courante(s) sur le long du mur de l’escalier pour avoir un ou plusieurs points d’appui supplémentaires.

Désencombrer les endroits de passage

Dans les couloirs et escaliers comme dans le reste de la maison, l’enjeu est principalement d’éviter les chutes. Alors, dans les espaces de circulation aussi, il faut éliminer les éléments susceptibles de faire trébucher. Par exemple, retirez les petites tables, plantes ou autres obstacles dans les couloirs, évitez les tapis dans les escaliers ou bien fixez-les. Encore mieux : recouvrir les escaliers (ou au moins les nez de marche) de matériau antidérapant. Il est également conseillé de marquer le bord des marches (surtout la première et la dernière) : utilisez des bandes contrastées, voire phosphorescentes, afin de bien identifier visuellement le dénivelé.

 

A présent que vous avez lu nos conseils en matière d’éclairage, de stabilité et de désencombrement dans les couloirs et les escaliers, vous avez déjà une première idée des possibilités d’aménagements qui favorisent le maintien à domicile des personnes âgées. Pour une approche personnalisée et professionnelle, nous vous conseillons de vous adresser à un ergothérapeute. Dans certains cas, l’adaptation du lieu de vie au rez-de-chaussée (plain-pied) sera par exemple plus conseillée.

Et vous, quels aménagements avez-vous déjà mis en place chez vous ou chez vos proches ?

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

mood_bad
  • Pas encore de commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire