Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Share this post with your friends

Le budget d’assistance personnelle (BAP)

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Le budget d’assistance personnelle, aide une personne sous grande dépendance à améliorer sa qualité de vie à domicile. Il suffit de choisir les services en fonction des besoins et ainsi élaborer un plan d’intervention personnalisé.

Le BAP est donc un service qui permet de réaliser :

Les actes de la vie quotidienne : se nourrir, se déplacer, etc.
Les activités domestiques : faire la lessive, le ménage, la préparation des repas, organiser votre budget, faire vos courses, etc.
Les déplacements liés à toutes les activités de la vie de tous les jours.
Les loisirs et activités sociales.
Les activités de formation ou de travail.

Le BAP ne peut cependant pas servir à payer :

Les traitements, thérapies ou examens médicaux et paramédicaux : soins infirmiers, kinés, logopèdes, médicaments, etc.
Les transports qui visent un traitement médical ou paramédical récurrent.
Le matériel.

Il existe néanmoins d’autres aides financières permettant de payer les prestations mentionnées ci-dessus, vous pouvez notamment utiliser l’APA ou la GRAPA qui sont à votre disposition.

Qui peut demander un BAP ?

La personne présente une perte d’autonomie importante, de catégorie IV (15 ou 16 points sur l’échelle d’autonomie) ou V (17 ou 18 points) et donc reçoit une allocation pour personne handicapée. Consultez l’article sur l’APA pour retrouver toutes les informations nécessaires à propos de l’échelle de l’autonomie.
Un agent du bureau régional de l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ)-branche Handicap a analysé cette perte d’autonomie par la grille SMAF.


Sachez que le BAP peut également être accordé aux enfants en situation de handicap, mais ce n’est pas le cas qui nous occupe ici.

Quelles en sont les conditions ?

Pour bénéficier d’une intervention auprès de l’AViQ, il faut répondre à ces 3 critères :

Être de nationalité belge ou résider depuis 5 ans de manière ininterrompue en Belgique.
Avoir moins de 65 ans lors de l’introduction de votre première demande d’intervention.
Présenter un handicap important.

Étant donné la limitation des moyens budgétaires disponibles, des priorités ont été fixées pour l’obtention du BAP :

Présenter une maladie évolutive : sclérose latérale amyotrophique, sclérose latérale primitive, atrophie spino musculaire progressive, dégénérescence cortico-basale,atrophie multisystème, paralysie supranucléaire progressive.
Présenter une importante limitation de leur autonomie et que le support familial, ou l’entourage, n’est pas en mesure d’assurer une assistance de manière stable et durable.
Apporter la preuve qu’on dispose d’une allocation d’intégration de catégorie IV (15 ou 16 points sur l’échelle de l’autonomie) ou V (17 ou 18 points) ou répondre aux critères en matière de handicap pour bénéficier de l’allocation d’une telle catégorie.

Comment introduire une demande d’intervention?

S’adresser au Bureau régional de l’AViQ le plus proche du domicile afin de recevoir et compléter un formulaire de demande.
Se munir de toutes les attestations et documents relatifs à la reconnaissance de handicap par le SPF Sécurité Sociale – Direction Générale Personnes Handicapées et les annexer au formulaire.
La demande sera ensuite analysée au sein du bureau régional de l’AViQ, par un travailleur social.
Celui-ci conviendra éventuellement d’un rendez-vous au domicile du demandeur, afin d’évaluer ses besoins d’assistance personnelle (à l’aide de la grille SMAF).

Si la personne handicapée se trouve dans les priorités et remplit toutes les conditions, elle recevra par courrier une décision d’octroi d’un BAP. Cette notification précisera le montant annuel du budget qui lui sera attribué.

Quels montants ?

En Flandre

Une catégorie de budget est attribuée par une commission d’experts indépendante et multidisciplinaire. Cette commission fixe le plafond indemnisable de l’assistance personnelle de la personne handicapée pour une année civile. Ce montant varie, par tranches de 2.478,94€, avec un minimum de 8.845,34€ et un maximum de 41.278,24€ (2010).

En Wallonie

Le BAP est plafonné à des montants maximaux annuels et non-cumulables, selon les différents types de services demandés :


Envie de plus d’informations ? N’hésitez pas à faire un tour sur ce lien pour tout savoir sur le budget d’assistance personnelle.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

mood_bad
  • Pas encore de commentaire
  • chat
    Ajouter un commentaire